Khazad danse
Le blog à le Khazad

Flood de posts ou post flood ?...

Posté le 26 septembre 2004 à 20:11

Grave question...
Et avec tout ce retard... faut bien trouver la méthode de rattrapage efficace...
Bon allez, plouf-plouf : Post flood !
Et je sais même pas par quoi commencer... on va faire du vrac, allez zou !
C'parti, accrochez-vous...

D'abord, avant tout et en premier lieu : pardon d'être désolé de vous prier de m'excuser de n'avoir pas écris ici depuis un bon moment...
Ni nul part ailleurs... Donc encore plus pardon-pardon pour les mails auxquels je n'ai pas répondu... notamment celui d'Estell et de ses très sympatoches photos-cadeaux, de mon pote à moi Xavier et de ses photos-bout-de-chou, et de Maribelle que je n'ai pas revu depuis des années et de ses photos de moi à poil ! (Je ne comprends pas comment des gens puissent avoir gardé des photos de moi à oilp ! Psychopathes !)

Hors donc, désolé pour ce retard et merci beaucoup pour vos petits mots. Même votre agacement me fait plaisir ! Je sais, je suis un mec super-sympa !

Et alors, mes excuses :...
Excuse neumbeuroine : Mon nouveau boulot m'accapare. Option "grave sa mère" comme disent les d'jeun's dont je ne fais, parait-il, plus parti.
Et ça, c'est mon excuse neumbeurtou : mon anniv et mes trente ans qui me sont tombés dessus le week-end passé, faisant grimper mon compteur de manque de sommeil de terrible à colossal.
Toujours est-il que lorsque je n'étais pas en train de dormir ou de festoyer, je bossais comme un taré, à ne pas rentrer dans ma maison avant 22 heures et pire, gravement pire, à décoller tous les matins à 7h30 maxi ! Et ça, le réveil à cet heure-ci, ça me ruine ! Je ne suis pas fait pour, un point c'est tout !


Hors donc, voilà le vrac de mes petites nouvelles de ces deux dernières semaines :


Mon DG que j'aimais pas est en train de se faire lourder comme une vieille merde, et j'ai pris mon pied lundi dernier quand j'ai eu un coup de fil du grand patron me demandant de rester jusque 22 heures au bureau histoire de refuser l'entrée à l'autre naze au cas ou il se pointerai... Et Twingo... Pardon, Bingo ! Il s'est pointé !
Khazâd level one : "Désolé Monsieur, ma direction m'a demandé de ne pas vous laisser entrer"
Khazâd level two : "Désolé Monsieur, ma direction m'a demandé de ne pas vous laisser entrer"
Khazâd level three : "F., le comique de répétition, c'est jamais drôle très longtemps !"
Khazâd level four : "F., je n'y peux rien, alors je te conseille vivement de rester calme si tu ne veux pas que ça dégénère. Mais quoi qu'il arrive, je ne te laisserai pas entrer."
Khazâd boss de fin de niveau : "F., je vais essayer d'être clair : si tu fais un pas dans les locaux, non seulement je t'en empêcherai par tous les moyens, mais en plus j'y prendrai grand plaisir. Et comme tu me l'a déjà dis : quand j'ai envie, je fais ce qu'il y a à faire plus efficacement que personne..."
Game over !
Bon, quand il est revenu avec huissier le lendemain, on a été beaucoup plus polis...



Vu mes parents cette semaine, au retour d'une journée réunion dans le Nord. J'ai juste dîné avec eux... J'étais plutôt bien dans ma tête, et heureusement. Je suis reparti sans trop le moral.
J'ai eu droit aux brimades habituelles de ma maman... C'est juste chiant et blessant comme d'habitude...
Et puis, tous les deux... ce sont des petits vieux maintenant... Alors... ça fait quelque chose...
C'est triste...
Bref...



Avec l'arrivée de mes trente berges, je déclare officiellement la fin de mon régime. J'ai perdu ce que je voulais (mon ventre quoi !) alors j'arrête les prises de tête caloriques.
Je passe maintenant aux choses sérieuses... reste à réserver le temps que je veux pour faire mes p'tites séances de sport... Pas simple...



Je suis allé chercher un colis récemment à la poste... Juste quelques BD commandées chez Amazon.
Après pas mal de pérégrinations, un des guichetiers d'une des postes de mon quartier m'a indiqué l'adresse d'un dépôt...
Je me suis rendu sur les lieux, ai trouvé une porte de garage fermée et... une petite porte blanche dans un renfoncement de mur...
J'ai poussé cette porte... et me suis retrouvé dans une caverne d'Ali Baba ! Seul !
Devant moi, quelques centaines de mètre carré de rayonnages ployant sous le poids d'innombrables colis ! Il y en avait partout, de toutes sortes, de toutes tailles, sur les étagères, dans des bacs, par terre, partout !
Et absolument personne pour les surveiller !
J'ai senti d'irrépressibles envies de casse du siècle !
Finalement, au lieu de remplir mon coffre de dizaines de paquets mystérieux, j'ai hélé, appelé, crié, et suis parti !...
J'ai récupérer mon colis le lendemain au guichet... mais j'ai, depuis, l'envie de repousser cette petite porte blanche magique...



Il y a une nouvelle boutique de meubles juste à côté de chez ma maison.
Elle tue !
...
Et ça fait chier...



En ce moment et depuis ce matin, j'ai un mal de crâne qui ne veut pas me foutre la paix. Ca devient vraiment épuisant. J'ai mal dormi. Et, chose qui ne m'étais pas arrivé depuis fort longtemps, c'est un rêve érotique qui m'a réveillé à 7 heures du matin !
Euh... ce n'est pas le "7 heures du matin" qui ne m'est pas arrivé depuis fort longtemps...
...
Y'a pas, le célibat, ça va bien 5 minutes !...



L'enfer, c'est les autres. Et le salon de l'auto, ça attire l'enfer sur mes places de parking !



Je suis bêtement tombé sous le charme d'une des caissières de mon Monop' !
Moi en costard cravate, c'est con quand même !
Une jolie petite brune au teint pâle, coupe à la Shannyn Sossamon (je sais, personne ne sait qui c'est !), un mignon petit piercing, et des étoiles colorées tatouées sur les poignets... j'adore... Comme quoi, je n'ai pas souvent le look de mes penchants...



Ah, à ce propos... je vous ai dit que j'avais de plus en plus envie d'un tatouage et/ou d'un piercing ?...
Mmm...
Je sais... La crise de la trentaine hein ?...
...
Ou pas...



Ayé, j'aurai un appart durablement tout propre !
Spéciale dédicace à ma concierge/femme de ménage.
Yo ! P'tit bourgeois ! Yo !



Il y'a un endroit que j'ai découvert récemment au détour d'une caresse inattendue...
Je m'explique...
...Euh...
Nan, en fait, j'explique pas...
Je voulais juste dire qu'il y a un endroit du corps qui me semble extrêmement... euh...sensuel...
Regardez la paume de votre main gauche.
Posez délicatement l'index de votre main droite au centre de votre paume gauche.
Glissez doucement votre index gauche de la paume vers le poignet...
Doucement...
Hop ! Voilà ! C'est là !
Alors ?...
Ca fait ça qu'à moi ?...



Tiens, j'allais vous parler d'A.
Ah...
Tiens, j'allais éviter de parler d'A.
A cause de S.
Qu'est ce que je m'angoisse quand même !
Se prendre la tête pour ménager quelqu'un que je ne reverrai certainement pas, avec qui tout est fini et qui de toutes façons ne me lit plus !
Trop bon, trop con.
Enfin... surtout trop con pour le coup.
Bref, A., donc, est dans une situation des plus désolante. Je ne comprends pas ses femmes qui restent avec des mecs mauvais, faux, menteurs...
Elle, elle est enceinte d'un mec qui vient de faire un môme à la femme qu'il vient d'épouser tout en la trompant...
Je passe les détails, je trouve ça tellement... je sais pas... j'ai pas les bons mots là...
Heureusement que ça m'énerve ; c'était sur le point de m'accabler !
Content de ne plus faire partie des histoires d'a. d'A. !

Note pour plus tard : Faut que je lui envoie "Porcelaine" de Bénabar...



Tiens, j'enchaîne, c'est la période puisque justement, S. m'a écrit un petit mail. Oh, pas pour me souhaiter mon anniversaire ! Ca, évidemment, ça aurait pu être sympa.
Non, juste un mail pour m'avouer un de ses mensonges. Un de ceux que j'avais tellement ressenti que j'en viens à ne même plus le considérer comme un mensonge...
Bref, juste un petit mail pour me dire qu'elle qui parlait sans cesse des 7 enfants qu'elle aurait, ne peut en fait certainement pas en avoir.
Là aussi, c'est violent... Juste violent...
Mais maintenant, le temps passe...
Tout passe...
Mais quand même...
Les cicatrices tout ça...
Fait chier !...



Hey, je vous ai pas dit mes cadeaux d'anniv !
Au fait, la fête était sympa, on étaient tous d'équerre à cause des substances illicites et de l'alcool, y'a eu des malades et des K.O., mais y'a surtout eu plein de déguisements débiles, de gens gentils et chaleureux autour de moi, et pour ça, vraiment, ça valait sacrément le coup !

Alors, j'ai eu des super cadals.
Notamment des coussins pour poser mes fesses de vieillard et pour m'inciter à inviter des gens à s'asseoir sur mon par-terre, un brûle parfum qui va 'achement bien chez moi, au point qu'il m'incite à refaire ma déco dans le même genre, et une toile que je trouve tellement glauque que je vais la changer et qu'elle m'incite à refaire ma déco dans le genre opposé (je suis vraiment désolé les amis, je vous jure que j'ai essayé tous les jours, mais y'a rien à faire, elle me dérange vraiment cette toile... J'ai aucun goût, pardon-pardon)
Ah, et puis j'ai eu aussi un livre...
Vierge...
J'ai trouvé ça génial...
...
Et puis, pour le coup, le message d'incitation est clair...
D'autant que je suis de plus en plus décidé à écrire... des textes d'abord, un essai ensuite...
...
J'y travaille !



J'ai vu Claire hier.
Claire.
Je vous en ai parlé déjà... sûrement...
Ou peut-être pas...
Je ne sais plus.
En bref, Claire fut mon premier amour. De quand j'avais 15 ans.
La vie nous avait séparés et cette histoire est devenue un déchirement, et une belle histoire contrariée d'amour d'enfants... Tout en romantisme, en pureté de sentiments et en rébellion.
Une très jolie histoire...

Ensuite, je crois que cette amour a pas mal influencé le cours de ma vie.
Et il y a 6 ans, j'avais revu Claire... Et je m'en été senti... libéré...
Rien de négatif, pas libéré d'un poids ou d'un carcan... Non... libéré... d'un idéal... dans lequel je m'étais moi-même, jeune et justement idéaliste, enfermé à mes dépends.
...
Et finalement, je ne sais plus si c'était ou non une bonne chose...

Toujours est-il que j'ai donc revu Claire hier. Marrant de voir que l'on se connaît encore parfaitement sur plein de petites choses... Et marrant de constater que l'on a pourtant absolument tout à s'apprendre.
Par exemple, quand elle me tend son verre et dit "Tu veux goûter mon p'tit jus de raisin ?... Et pourquoi je t'appelle 'mon p'tit jus de raisin', moi ?..."
Et bien bêtement, ça me retourne...
C'est tellement moi cet humour aussi débile que charmant...
Et puis on est en phase sur pas mal de chose quand même... Autant sur une vision de la vie qui m'était jusqu'alors si particulière jusqu'à la glauquitude de la toile que l'on m'a offerte pour mon anniv.

La vie est mal foutue quand même... Peut-être aurait-il fallu que je ne fus pas si amoureux de la petite Claire il y a 15 ans... Et peut-être faudrait-il que je le sois maintenant...
Pas de bol...

...
Il faut que je retrouve les lettres qu'elle m'avait envoyé... Il y a 15 ans...
Elles sont dans ce carton dont je parlais dans un de mes derniers posts...
Ca va être super mignon, et chargé d'émotion...
...
Et drôle aussi...
...
...ou pas...




Je me suis amusé récemment à constater que je n'avais aucun objectif de vie...
...
Je croyais jusqu'alors que tout le monde était comme moi, mais je me suis rendu compte que non... apparemment...
A vous de me dire...
Bref, je n'ai pas d'objectif clair.
Je pense que beaucoup de gens savent où ils veulent aller pour être heureux.
Et moi, je ne sais pas.
Pire, je m'en fous...
Pour être concret, il s'avère que je sais très bien que je pourrais être pleinement épanoui et heureux en fondant une famille. Et que je pourrais être aussi pleinement épanoui et heureux en restant célibataire et sans enfants.
Je pourrais très bien être heureux en gagnant beaucoup d'argent. Et aussi en n'en gagnant pas.
Je pourrais être un heureux business-man new-yorkais, et aussi un heureux ouvrier Lensois.
Je pourrais réussir en tant que patron, comédien, soudeur, écrivain, vrp, ... plein de choses...
...
C'est hyper confortable dans le sens ou je sais parfaitement que je pourrais jamais vraiment me planter.
Ou alors que je saurai toujours tout reconstruire autrement.
...
Mais c'est vraiment chiant à chaque moment ou il s'agit de faire un choix de vie...
...
Ou tout simplement de la réussir...



Allez, pour finir ce post-flood sur un ton joyeux et pour récompenser les 2 lecteurs qui auront tout lu jusqu'ici, je termine par le récit d'une bosse.
Une bosse ! Que dis-je ?! une bulle !
Une belle bulle bleutée, là sur mon front.
Rien de mortel, c'est juste un peu douloureux et très inesthétique lorsqu'on n'a pas la chance de bosser dans un cirque.
...
Ce qui est hautement intéressant, c'est de savoir comment je me suis fait cette belle bosse. Car oui, je me suis fait cette bosse tout seul, comme un grand... J'explique.
ce jour là, je sortais mes sacs poubelles, jusqu'ici, tout va bien.
Comme ces foutus sacs ne passaient pas par le vide-ordures, j'appelle l'ascenseur pour descendre au local. Jusqu'ici, tout va bien.
L'ascenseur arrive et je pause ma main sur la poignée de la lourde porte en fer forgé. Jusqu'ici, tout va bien.
Et c'est là que mes instincts m'ont lâchement abandonnés. Les salauds !
On ne se rend pas compte du nombre de petits gestes que l'on fait sans s'en rendre compte. Comme se balancer très légèrement de gauche et de droite lorsque l'on marche, rentrer la tête dans les épaules lorsqu'on est surpris, ou reculer imperceptiblement lorsque l'on tire une porte vers soi...
Et bien là, justement, j'ai pas fait ça !...
Un observateur extérieur aurait donc pu me voir, ce jour là, les sacs poubelles dans une main, me balancer de l'autre la porte de l'ascenseur en pleine tronche. Blam ! Dans ma gueule la porte !
Comme ça, sans raison...
J'avais super mal, mais je me suis quand même fait rire à m'en rouler par terre...
Après, quand même, moi et ma bosse, on a ramassé mes poubelles et on est rentré se soigner.



Et même entamé de la caboche, y'a pas, depuis quelques semaines, malgré ma trentaine et mon boulot de fou, je tiens une forme de folie, j'ai une patate d'enfer, une énergie débordante, une bonne humeur des plus vaillantes... et... un absolu besoin de câlins...

Et ce sera le mot de la fin !

Et promis, j'essaierai, à l'avenir, de ne pas accumuler tant de retard dans mes posts....

Merci d'être encore là chers lecteurs.
Je vous embrasse.
0 bla-bla(s)



Khazadblog.net est déposé et protégé par un copyright
(je sais, c'est con, mais c'est comme ça !)
Contact webmaster : rubrique "Contacte moi".

Liens que si t'es perdu

Accueil de le blog

Les photos (graphies)

Contacte moi stuveux

Fais le lien... steuplé.



Trucs avec des fils :

blog à le Khazad

blog à le Khazad

Fondue savoyarde

Haricots pas bons



Avec du Khaz dedans:

Nantes

15

Question

Astuce

Badminton

Film à voir

Justacoté



Des blogweurs :

an.archi

Bon pour ton poil

Bibz

Chez Kek

Chimères et phémères

Journal d'une blonde

la vie du Lutin

le Lapin

le Trombonne illustré

Lotte.BD

Mes (més)aventures

Tangible



Vieux machins. Plein :

Stop !!! Apu.