Khazad danse
Le blog à le Khazad

Pourquois je n'ai pas défait tous mes cartons...

Posté le 14 juin 2006 à 17:34

Suis allé rendre mon ancien matos de mon ancien opérateur pour mon ancien ternet.
J'entre dans la boutique, la patronne discute avec 2 autres dames. Moyenne d'age 65 ans.
La respectable tenancière du respectable établissement me salue. Les autres, nan.
Bref, je rends mon matos, on fait les papiers avec la Dame et ses stylos Mickey, et pendant ce temps, les 2 autres papotent.
Sujet d'actualité : la Coupiniô del mondiniô (j'apprends le Brésilien, et merde, ça n'a rien à voir avec le portugais.).
Une des deux : "ils ont perdus les français. "
L'autre : "oui, quelle honte, franchement !"
La première : "oh oui, de toutes façons, moi, je suis pour le brésiliens."
L'autre : "Ca, il vaut mieux ! En tous cas, je ne suis pas pour les français. Les français, de toutes façons, c'est tous des cons !"

Bon, me dis-je, juste de la bêtise coutumière. Mais tout de même, la mémère me surprend... et me heurte les esgourdes.

La patronne intervient : "Ils n'ont pas perdu, ils ont fait match nul ! Et puis que vous supportiez qui vous voulez, libre à vous, mais si c'est pour insulter les français, vous n'avez qu'à partir ailleurs."
Pan !
Ca vous choque ? Attendez la suite...

La mémère footbalophile reprend : "Enfin franchement, ils sont nuls, et après ils disent que c'est la chaleur ! N'importe quoi, ils jouent tous en Afrique, alors la chaleur, ils connaissent non ?!!"

Arg, je m'étrangle, entends l'horreur de ces mots là, ce racisme aussi pur qu'encré si profondément qu'elle n'en n'a sûrement plus conscience. J'étends l'arbre des possibles, imagine les implications de ce qui vient d'être dit. Qu'elle me fait peur cette haine là !...
Je respire, et souffle à la patronne : "S'il vous plait Madame, j'aimerai faire le plus rapidement possible, je ne peux pas laisser dire certaines choses, et là, je ne suis pas chez moi."
La patronne me sourit et se tourne vers la mémère (propre sur elle, apprêtée, sortant de chez le coiffeur, mais avec de la merde qui lui suinte du cervelas) : "Qui joue en Afrique Madame ?"

Re-pan !

La mémère : "Bah presque tous enfin, on a une équipe de noirs ! Non mais quelle honte ! Dire que c'est à cause de la chaleur !!"
Moi : "Madame, je n'y connais rien en foot, mais je crois savoir que Thierry Henry joue à Arsenal, vous savez dans quel pays africain ça se trouve ?..."
La patronne me sourit.
La mémère, redoutable, n'entend plus, et vomi : "Enfin, ils sont noirs, ils ne sont pas chez eux ! C'est tout ! Me dire que je ne soutiens pas la France ! Non mais ce n'est pas la France ça ! Et y'en a des millions qui devraient partir ! Non mais ! Faut arrêter ces conneries là, hein ! La chaleur ! Des feignants oui !..."
Ensuite, ça continue...

La patronne me tend mes papiers : "Allez y, je rangerai le reste."
Elle me libère, elle me sourit, comprends, comme moi, qu'il n'y a rien à faire que d'oublier tout ça au plus vite. Je la remercie, la salue, et me sauve.


Quelques minutes plus tard, en voiture, j'évitais de justesse un papy qui avait décidé de traverser au rouge piéton, juste devant moi. J'ai pilé, j'ai fait un écart du diable.
Ce vieil idiot a levé sa cane pour en mettre un coup sur la voiture.
Je me suis garé, suis descendu calmement pour qu'il m'explique.
Même scénario : il a déblatéré sa haine contre moi, me disant que je devais le laisser passer et que là, je l'avais évité de trop près !
Je l'ai laissé parler, puis, calmement je lui ai gentiment demandé de me prêter sa canne pour lui en foutre un grand coup dans la gueule.

Un jeune mec en voiture, dans l'autre sens, spectateur de la première minute, baisse son carreau et dit au vieux, très calmement, comme s'il s'entretenait avec lui dans une chambre d'hospice : "non mais ça va pas bien ? Vous n'avez pas le droit de taper sur les voitures comme ça, enfin ! Surtout qu'il vous a sauvé la vie : c'était rouge pour vous ! Vous êtes sénile Monsieur ?"
Après cela, il a cherché mon regard, j'ai sourit, et en tournant le dos au vieux con, lui ai adressé un merci.

C'est ça AUSSI la France : Des vieux cons racistes, et des jeunes gens capables d'investir calmement leur ressources d'humanité pour endiguer cette petite haine quotidienne, sûrement la pire.

La racaille, finalement, ce n'est peut-être pas les jeunes de banlieue... mais plutôt les vieux des beaux quartiers...
Ceux là même qui ne manquent jamais de voter.

Mon emménagement est terminé, et je n'ai pourtant pas déballé tous mes cartons.
0 bla-bla(s)



Khazadblog.net est déposé et protégé par un copyright
(je sais, c'est con, mais c'est comme ça !)
Contact webmaster : rubrique "Contacte moi".

Liens que si t'es perdu

Accueil de le blog

Les photos (graphies)

Contacte moi stuveux

Fais le lien... steuplé.



Trucs avec des fils :

blog à le Khazad

blog à le Khazad

Fondue savoyarde

Haricots pas bons



Avec du Khaz dedans:

Nantes

15

Question

Astuce

Badminton

Film à voir

Justacoté



Des blogweurs :

an.archi

Bon pour ton poil

Bibz

Chez Kek

Chimères et phémères

Journal d'une blonde

la vie du Lutin

le Lapin

le Trombonne illustré

Lotte.BD

Mes (més)aventures

Tangible



Vieux machins. Plein :

Stop !!! Apu.