Khazad danse
Le blog à le Khazad

Je comprendrai jamais rien à la politique...

Posté le 29 septembre 2006 à 08:14

Nan mais sans déconner.

J'ai quitté mon ex-employeur de mon propre fait, alors que personne ne me demandait rien, juste par simple volonté de sortir de ce boulot qui devenait de plus en plus pourri. (pas difficile, pourri)

Depuis, évidemment, mes ex-collègues se sont disputés mon poste. A tel point qu'à ce jour, celui-ci n'est encore à personne, mais si plusieurs le revendique.

Imaginons...

Imaginons que j'attende encore, disons 3 ans, à m'occuper simplement à écrire de temps en temps depuis une petite maison de campagne tranquille.

Et puis au bout de tout ce temps, allez hop, je remets mon vieux costard, une cravate neuve, et je reviens comme une fleur dans mon ex-entreprise.
J'ai retrouve les clefs, les codes et les cartes, et je rentre, trankilou, salue la standardiste, mes ex-collègues et vais m'asseoir à mon ancien bureau.
Pis j'bosse. Comme avant. Comme si de rien.

Alors évidemment, tout le monde se demande ce que je fous là. Mes ex-collègues qui ont récupérés des morceaux de mon business, ou qui espèrent encore le faire, s'inquiètent :
- Mais... euh... tu reviens en fait là ? Pour bosser comme avant ou juste comme ça pour dire coucou ?...

Moi, je n'écoute personne, je ne dis rien à personne, juste, je bosse, comme 4 ans auparavant.

Mes ex-boss ne comprennent pas, viennent me voir :
- Mais qu'est-ce que tu fais là ?... T'as arrêté ce travail il y'a 4 ans, et là, tu reviens t'installer à ton bureau... mais qu'est-ce tu fous ? Tu veux un nouveau contrat ou quoi ? Hein ?...

Toujours autiste, je continue.
Et je fais durer cela des jours et des semaines, en ne disant toujours rien de précis ou concret à personne.

Et puis au bout d'un mois, je réunis tout le monde :
- Bonjour à tous. Bon, bah, j'étais revenu bosser mais finalement, y'a mes ex-collègues qui ne me parlent pas beaucoup, pis mon travail n'est plus ce qu'il était, pis y'a assez de personnel ici, vous vous débrouillerez. Alors je me re-casse ! - ...
- C'est bien fait pour vous, z'aviez qu'à être encore plus gentils avec moi !
- ...
- Pis j'voulais dire aussi que machin, qui fait les meilleurs résultats loin devant tous les autres et est donc crucial à la réussite de l'entreprise, qu'on l'apprécie ou pas, bah, je dois dire qu'il ne m'a pas spontanément donné son dessert l'autre jour au resto d'entreprise ! Donc une fois que je serai parti, cassez lui tous la gueule.


Voila... C'est totalement farfelu n'est-ce pas ?
Evidemment, ce genre de choses n'arriverait jamais.
J'en ai vu des trucs cons en entreprises... mais soyons positifs, dans les petites entreprises, avec tous leur défauts, on ne voit heureusement pas encore des trucs aussi débiles qu'en politique.

En fait, la politique ne consiste pas à montrer l'exemple : les pires voyous sont de toute évidence ceux-là même qui font les lois.
La politique, maintenant, est une vitrine qui nous montrer qu'il y'a beaucoup plus prétentieux, plus idiot, plus égoïste, plus calculateur, plus menteur, plus magouilleur, plus bas, plus pitoyable, plus arrogant, plus fourbe... que son collègue de l'open-space d'à côté.

C'est toujours ça de pris.

...ou pas.
0 bla-bla(s)



Khazadblog.net est déposé et protégé par un copyright
(je sais, c'est con, mais c'est comme ça !)
Contact webmaster : rubrique "Contacte moi".

Liens que si t'es perdu

Accueil de le blog

Les photos (graphies)

Contacte moi stuveux

Fais le lien... steuplé.



Trucs avec des fils :

blog à le Khazad

blog à le Khazad

Fondue savoyarde

Haricots pas bons



Avec du Khaz dedans:

Nantes

15

Question

Astuce

Badminton

Film à voir

Justacoté



Des blogweurs :

an.archi

Bon pour ton poil

Bibz

Chez Kek

Chimères et phémères

Journal d'une blonde

la vie du Lutin

le Lapin

le Trombonne illustré

Lotte.BD

Mes (més)aventures

Tangible



Vieux machins. Plein :

Stop !!! Apu.